Le bordel de la reine.

Forum test de la queen, ciaaao.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Vivi/Rika (lesbos)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alexe La Queen
Admin
avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 12/02/2017

MessageSujet: Vivi/Rika (lesbos)   Dim 12 Fév - 16:34

Et elle est encore plus belle de près. Comme un feu dans lequel on voudrait couler ses mains, même si on sait que ça brûle que ça dévore la peau. Dévores-moi, Violet. Elle est trop près de toi, à sentir son souffle quand tu l'allumes, à observer les teintes émeraudes dans ses yeux. Tu voudrais la dérober à Marshall, en faire ta blonde à toi, pour lui faire payer, parce qu'elle mérites mieux. Mais tu sais pas vraiment si t'es mieux, si tu sauras te contenter de ses jolies cuisses et ses lèvres aussi joueuses que rieuses. Mais t'es prête, à essayer la connerie. Parce qu'au fond elle est comme toi, de celles à qui on a pas tout dit, de celles qu'on prend pas au sérieux, à qui on brise le coeur, comme si elles en avaient neufs. Coeurs chattes qui retombent sur leurs pattes. Et tu veux tomber, ce soir, que ça fasse mal et puis tant pis. Vous recollerez tout demain, avec ce qu'il vous restera. Et tu ne sais pas si elle te suivra vraiment, elle a ses yeux sauvages qui promettent de n'appartenir à personne, même pas une nuit, même pas une seconde, un soupir. Et les flammes vous consument un instant, enlacent vos yeux, vos lèvres, vos joues, dans ce petit moment d'éternité, rien qu'à vous. Le nuage de vos fumées qui vous enveloppent à la naissance de l'enfer sur son bâton de mort. Et elle te remercie, sourire en coin pour toute réponse de ta part. Ça et la promesse que tu cherches la merde, les embrouilles, la violence, les poings, le sang. Et elle rit doucement, la blonde. Surprise de te découvrir combative et joueuse lorsqu'elle t’appelle Baby love, qu'elle parle de tes jolies mains avant que son doigt ne glisse sur ta peau. Le contact est tendre lorsqu'elle explore ton épiderme, ça te fait sourire, un regard qui s'approfondit lorsqu'il se pose sur elle. Et l'agréable contact se meurt trop tôt. Lorsqu'elle te demandes ton prénom. Et tu ne sais pas, si tu devrais lui mentir, lui dire Loki ou lui dire la vérité. Lui demander le sien ou lui murmurer que tu le sais déjà. Et elle a l'air douce, innocente, Vivi, quand elle sourit. Et ça te crèves le coeur, de savoir que ce petit bâtard d'anglais ne la respecte pas plus que toi, que qui que ce soit, foutu petit Roi du monde, Roi de a rue et des pizzas.

« Frederika. » Et t'aspires la fumée avant de la recracher dans les airs. C'est à ton tour de tirer ta main vers la sienne, de laisser tes doigts courir dessus, sur sa paume, d'enlacer ses doigts et de les glisser sur tes phalanges.« Tu sens les cicatrices là ? Elles ont peut-être l'air jolies mes mains, mais c'est parce qu'elles ont guéries. C'est Vivi, ton nom ? Tes potes ils t'appelaient comme ça tout à l'heure, il me semble. C'est joli, comme toi. » Que tu souffles, sans lâcher ses doigts. Ils sont doux, pas comme ceux ensanglantés de Marshall, par sa rage, l'injustice qui lui enserrait la gorge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://queensbrotel.forumactif.com
Alexe La Queen
Admin
avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 12/02/2017

MessageSujet: Re: Vivi/Rika (lesbos)   Dim 12 Fév - 16:34

Demain, sûrement qu'elle se dira « plus jamais », plus jamais l'alcool, plus jamais se pâmer pour les beaux yeux d'une rousse qui la regarde avec l'envie d'un amant. Ça la trouble. Parce que Vivi n'embrasse pas les filles, pas vraiment, quelques fois quand le jeu s'y prête, ça va jamais très loin entre elles, elle préfère les mecs, leurs airs de branleurs et leurs parfums de fausses virilités. Puis elle se trouve stupide de se dire, tout en faisant courir ses doigts sur la peau d'une main, que ça sera plus doux avec elle, moins brutal, peut-être que les filles sont moins agressives entre elles, prennent soin de ces corps qu'elles connaissent par cœur. Comme une envie de se jeter à la mer et de s'y noyer, pour tenter l'aventure, stupide Vivi, la blonde s'émerveille de la fille aux cheveux de feu, l'alcool enlise son imagination, la fait déborder pour lui murmurer d'emmêler ses doigts à ses cheveux, de prendre ce dont elle a envie, ce qu'elle n'a pas eu, parce que Marsh est un con, parce que Marsh est sûrement lui aussi entrain de pénétrer une autre de sa langue, d'y vomir ses gémissements, en oubliant même que y'a une Vivi dans sa vie. La moue revient mais la tristesse est inexistante, sa main se retire, ne caresse plus et elle lève ses yeux vers elle quand elle lui demande son nom, patiente, la clope entre des lèvres au goût de vodka, la peau qui hurle et le cœur en bataille. « Frederika. » « C'est joli. » un sourire, douceur au creux de la fossette qui s'étire au coin de ses lèvres puis elle détourne les yeux, presque gênée, elle, qui prend trop goût à se perdre ailleurs, se fiche un peu de la fidélité quand après elle la hurle et la tend en étendard immense contre Marsh, Marsh l'imparfait, Marsh l'infidèle, Marsh qu'elle aime trop malgré toutes les bouches qu’elle déjà embrassées à s'en niquer les lèvres, malgré les cris qui ont percutés l'oubli, il restera toujours que Marsh ancré dans l'âme. « Tu sens les cicatrices là ? Elles ont peut-être l'air jolies mes mains, mais c'est parce qu'elles ont guéries. C'est Vivi, ton nom ? Tes potes ils t'appelaient comme ça tout à l'heure, il me semble. C'est joli, comme toi. » baisse les yeux sur ses doigts qui viennent couver les siens, les peaux pâles de leurs mains fragiles qui s'épousent pour ne pas se lâcher et elle peut qu'hocher la tête Vivi, un peu sonnée avant de relever son regard vers elle, opales bleues devenu un nid de confusion et de questionnements « Euh … Ouais, c'est Vivi. » qu'elle affirme, le délire excitant qui coule doucement dans ses veines, la raison broyée en miette quand elle la remercie d'une voix trop délicate, un murmure dans une immensité délabrée. Vivi qui veut ajouter un truc, détourne finalement les yeux quand elle entend le métro arriver. Hésitation quand elle se lève, relâche les doigts abîmés qu'elle a pourtant envie de cajoler de ses lèvres, pour adoucir les blessures qui s'en sont allées. Vivi qui rentre dans le métro, une main qui s'accroche à un des barreaux avant qu'elle s'étale presque trop lourdement sur l'un des sièges, wagon désert, qu'elles deux contre une nuit éternelle. La sent qui s'installe près d'elle et comme oubliant qu'elle vient de rencontrer cette fille, la blonde pose sa tête sur son épaule, le regard dans le vague avant de lâcher un rire, idiot, un soupir alors qu'elle lève rien qu'un peu la tête vers son visage mangé par ses grands yeux d'océan « Putain j'suis vraiment bourrée. Genre vraiment. » assez pour se relever rien qu'un peu, mettre sous le tapis la convenance, elle est libre Vivi, virevolte là où elle veut contre qui elle veut et c'est sa main qui vient se poser sur une joue de porcelaine pour tourner son visage vers le sien et attraper ses lèvres, caresse infime, un flirt avant la grande débâcle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://queensbrotel.forumactif.com
 
Vivi/Rika (lesbos)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bichette
» [Résolu] hypercube

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le bordel de la reine. :: Le bordel :: DC RPS :: Rika-
Sauter vers: