Le bordel de la reine.

Forum test de la queen, ciaaao.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Ugo/Rika (Slenderman)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alexe La Queen
Admin
avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 12/02/2017

MessageSujet: Ugo/Rika (Slenderman)   Dim 12 Fév - 16:36

Tu ne savais pas que ça avait ce goût, l'adrénaline qui se baignait dans ton sang. Le cocktail Molotov qui faisait frémir ta peau. C'était bon l’obsession, mais tendre ses doigts pour caresser le loup enragé, c'était encore meilleur. La roulette russe du coeur, entre le diable et son ombre. Tu ne te doutais pas qu'il était si beau, si puissant, quand il était à genoux. Les sourcils férocement froncés de l’indomptable, oh, comme t'avais envie de te faire mordre, arracher un bras, ou la moitié du visage. Comme il était dangereux, avec ses lèvres retroussés en dégoût, en grondement, avertissant qu'il allait t'attaquer. Mais toi tu ne vois rien, tu ne vois que ses yeux, couleur fureur. Et tu n'entends rien, rien que le son de sa mâchoire puissante qui se serre de furie, te chante comme elle pourrait te massacrer. Comme la litanie de ses pas qui consument l'espace te séparant de la bête, l'incube. Tu n'entends rien de la symphonie des plaintes languissantes au bout du couloir, que ton coeur qui bat, se débat contre la violence de son souffle. L'impassibilité déconcertante dont il fait preuve alors que t'avoue tes pêchés au diable déguisé en prêtre. Il te brûlera, de toutes façons. Sur ses doigts et sur ses lèvres, des bûchers portent déjà ton nom, t'attendent. Viens, Rika, viens. Et si toutes tes aventures deviennent des fins du monde, tu n'as jamais embrassé la mort de si près, un tueur au bout du canon. Le psychopathe et la petite fille, une histoire qui ne peut finir qu'en éclats rouge et noir, d'encre, de poudre de balle et de sang. Et tu le veux droit, ton bras, mais le canon trop lourd en a raison. Ou peut-être que c'est ce regard de dément qui vient trouer ton âme, la perce encore et encore, la poignarde et toi, t'en demandes encore. Tu te demandes encore, pourquoi tu voulais te battre contre lui, pourquoi tu l'as suivis. Pour te sentir vivante, pour le sentir contre toi, sentir le combat, ses muscles bandés qui s'acharnent, s'enragent. Peut-être que tu voulais quelqu'un qui ne tricherait pas, ne t'épargnerais pas, ne refuserais pas de te frapper, rien que pour te garder amoureuse de lui. Pour te sentir mourir, te sentir vivante. Le narguer, creuser ta tomber, le flingue entre ses belles lèvres.

Ses foutues lèvres, celle qui te font oublier qu'il s'approche. Sa poigne ferme retrouvant la courbe de tes reins, l'autre contre le canon, le repoussant. Et t'oses pas, le tirer en pleine gueule, sa belle gueule, te contentant d'hoqueter alors qu'il s'approche encore, qu'il pourrait bien t'arracher l'oreille avec ses crocs. Et ses mots, son accent, oh madre, son putain d'accent, qui traverse toutes les épaisseurs de ta peau pour venir faire trembler jusqu'à ta moelle. Tu l'as déjà entendu, mais pas comme ça, pas dans un murmure, un souffle chaud contre ton oreille. Et tu ne sais pas s'il voit les dessins des frissons qu'il a provoqué, sa main plus forte contre ta taille, contre l'arme qui s'envole et tes jambes qui se dérobent. Tu viens cogner contre le sol, te redressant sur tes mains, pas les temps de te redresser, le chant métallique du canon qui a volé. Et il fait pleuvoir les coups sur toi, dans ton ventre que tu serres, pour lutter contre les attaques en te jurant que ça lui brises le coeur. Et ta respiration est raccourcis par les coups, te roulant doucement en boule lorsqu'il te demande pour qui tu travailles. Beau connard.

Et ton pied part, dans votre proximité, frappes ses tibias pour le faire tomber à son tour, en profitant pour te jeter sur lui. Le souffle momentanément coupé, par l'effort et la douleur, lui foutant quelques coups à la gueule avant qu'il ne t'éjecte plus loin. C'est qu'il était beau, avec la lèvre en sang et la langue qui vient le récolté.

« Pour personne, bordel. Tu crois qu'ils auraient envoyé une gamine pour s'occuper de toi plutôt que de torturer ta soeur ou ta blondasse ? » Que tu rages, tentant d'immobiliser ses poignets, ton genoux venant appuyer entre ses jambes, cherchant à l'arrêter, et ou à te venger. Au choix du chef. Oh mais merde, t'avais oublié que t'étais pas sensé savoir qu'il avait une soeur, une blonde, qu'Aiden était son deuxième prénom, que sa maman était morte et son père con. La prison, les meurtres, la folie. Et tu ne savais plus comment le calmer, ni même si tu voulais le calmer ou laisser tout le mal s'échapper de lui. Le laisser prendre son pied à te défoncée de coups. Oh, comme c'était beau, quand les fous se rencontraient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://queensbrotel.forumactif.com
Alexe La Queen
Admin
avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 12/02/2017

MessageSujet: Re: Ugo/Rika (Slenderman)   Dim 12 Fév - 16:36

Le loup s’approche dangereusement. Même si la balle peut tomber, même si le canon explose, il s’approche. Toujours plus près, les poings serrés et la confiance meurtrière au bout des lèvres. T’es qui putain, pourquoi t’es là ? qu’ça siffle dans sa tête dans une mélasse affreuse de questions. Il s’approche jusqu’à se poster face à elle, face à ses yeux qui s'ancrent dans les siens et qui s’y noient. C’est trop facile. Et l’colombien serre sa peau, ses reins à elle quand il la rapproche contre lui et sépare l’arme de ses doigts pour l’envoyer plus loin. Il sent les frissons de sa peau glacée par le temps, par la nuit mais pas la terreur. Elle est tarée, aussi tarée que toi, Ugo. Parce qu’elle a pas peur du loup, elle a pas peur de l’arme et du sang. Parce qu’elle sent la folie et pue l’désespoir d’une gamine arrogante. Ses lèvres s’emmêlent contre son oreille, son souffle qui s’évapore en particules brûlantes et il fauche ses chevilles d’une violence pareille à ce qu’il a en son sein, balance ses pieds infernaux contre son corps déjà bien amoché. Elle l’aura pas si facilement avec ses airs de petite conne. Il les connaît trop bien, les masques. Elle peut essayer de le manipuler tant qu’elle veut, elle est là pour une bonne raison. Et c’est probablement de le tuer. Mais pourquoi elle a pas tiré alors ? Merde, t’es qui bon sang.

Il sent ses jambes se dérober lorsqu’une douleur irradie sa cheville, le colombien se ramasse la gueule au sol, puis se sont des poings qui viennent brouiller sa vue déjà amortie par le choc. Elle crie contre lui, elle s’emmêlent et perd le contrôle. C’qu’elle te ressemble quand elle est en colère. Parce qu’il la voit, cette lueur dans ses yeux. La même qu’il a quand il frappe à coup de haine, à coup d’alcool.

Il se laisse prendre par la surprise, les mains contre le sol alors qu’elle vient de lâcher ses mots comme une gifle qui s’abat, silencieuse, sur sa sale gueule d’assassin. Le genoux de la garce tient fermement son entrejambe, il est complètement immobilisé. Et si elle avait pas lâché une telle chose, il pourrait presque en être excité. ”Comment tu...” Le colombien passe sa langue sur le sang qui s'égoutte de sa lèvre et fronce les sourcils. Il fait rouler ses poignets pour enlacer ses doigts dans les siens avant de la retourner contre le sol, écrasant son bassin contre ses abdominaux, les mains toujours collées. ”COMMENT TU SAIS TOUT CA ? T’ES QUI ?” Il détache une de ses mains, prêt à lui coller son poing dans la gueule. ”RÉPONDS MERDE.” Il gueule encore. ”M’OBLIGE PAS A TE FAIRE MAL. TU SAIS QUOI D’AUTRE SUR MOI ?” Parce que si elle l’observe, si elle est là, elle est dangereuse pour lui. Elle est dangereuse pour Cara et même Siobhan. Le premier poing qui part, il hésitera pas à recommencer si elle parle pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://queensbrotel.forumactif.com
 
Ugo/Rika (Slenderman)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Sims [Jeu Vidéo]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le bordel de la reine. :: Le bordel :: DC RPS :: Rika-
Sauter vers: